Se préparer à franchir la ligne d’arrivée du Brexit

Cet article a été publié initialement dans le Global Trade Magazine le 13?ao?t?2020.

Par Paul Woodward

Pour beaucoup, le début de la période transitoire du Brexit, qui a commencé le 1er février 2020, semble probablement remonter à une éternité, en particulier compte tenu de la pandémie mondiale qui a, depuis lors, dévasté le commerce mondial.

Mais bien que le résultat de la période de transition ne soit peut-être plus une priorité, ses dernières étapes approchent rapidement et les entreprises engagées dans des échanges commerciaux avec le Royaume-Uni, l’UE ou les deux devront commencer à se préparer aux changements qui auront lieu dès le 1er janvier 2021. Les gouvernements du Royaume–Uni et de l’UE ont maintenant publié des directives claires sur ce qui sera nécessaire avec la séparation officielle des liens entre les deux entités, des orientations qui détermineront la fa?on dont les entreprises vont effectuer leurs échanges commerciaux et les processus qu’elles devront suivre dans un contexte post-Brexit.

En février 2020, le gouvernement du Royaume-Uni a annoncé qu’il mettait en ?uvre des contr?les frontaliers complets sur les importations de la Grande-Bretagne en provenance de l’Union européenne. Cette annonce a maintenant été assouplie, le Royaume-Uni ayant pris la décision d’introduire les nouveaux contr?les frontaliers en trois phases, lesquelles se termineront le 1er juillet 2021. Downing Street a également publié le ? Border Operating Model ? (modèle de fonctionnement frontalier), qui offre une visibilité et des consignes aux commer?ants.

Les détails de ces trois phases des contr?les frontaliers relatifs aux importations sont les suivants :

Cliquez ici pour en savoir plus